frank et Jean dinde

...Rien quun bout

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Ring my bell

 Le système est simple : une clochette sur la fourche et une tige sur ressort. Quand le conducteur actionne la poignée, les rayons de la roue poussent la tige qui rebondit sur la clochette en produisant un carillon frais. Et même si tous les conducteurs la font tinter en même temps, l’embouteillage ne fait qu’une sérénade de grelot, rien à voir avec les concerts de klaxons rageurs de Jaipur.
La masse de piétons que klaxonnent les rickshaws, avance silencieuse. Comme si l’atmosphère n’était pas assez étrange une brume veloutée enrobe la rue, étouffant son murmure.
 Varanasi godolia
 Ils arrivent aux ghats, c’est la foule des grands jours, la sono diffuse une prière, un swami perché sur un promontoire octogonal balance une urne d’où sort une flamme. L’escalier menant au Gange fourmille, des centaines d’hommes et de femmes se déshabillant sur les marches avant de faire leurs bains rituels. Chacun son style : certains tournent sur eux même, d’autres sautillent en plongeant leur tête dans l’eau, d’autres encore y vont, comme à la salle de bain, savon et accessoires, mais tous sont concentrés. La brume qui noie les berges rend le spectacle encore plus magique.
 Varanasi ghats dans la brume
 Les cousins sont impressionnés, ils hésitent à photographier, respectueux. Puis, élargissant leur vision de la scène, ils aperçoivent, comme une nuée de moucherons, une multitude de barques pleines de touristes mitraillant, alors ils y vont et shootent à leurs tours.