Panama

Jean en Amérique Latine

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Hôtel Colon

 J’en ai marre du Latino : la clime fait un bruit d’enfer, le boulevard en dessous pas moins ; la clientèle y est sans intérêt, le quartier résidentiel pas plus. J’ai été visiter l’hôtel Colon, qui était mon idée de départ, il est effectivement bien plus classe : le charme désuet et la splendeur passée depuis belle lurette d’un palace à l'abandon.
Hotel Colon
Le quartier est certes un peu pourri, et comme me l’a dit le chauffeur de taxi du premier jour : « feo » - craignosse quoi -  ce que m’a confirmé Margarita –  Mais si c’est pour rester dans les endroits aseptisé, à quoi sert de voyager. Et puis des quartiers pourris j’en connais. il ne l’est pas plus que la goutte d’or ou la place des fêtes – Ça fait vingt ans que je navigue dans les villes, je ne vais pas me laisser impressionner par une bande de zonard à la petite semaine, fussent-ils panaméens.
Donc je déménage pour l’hôtel Colon.
Barberia
Sur ma lancée, je m’enhardis, et m’approche de plus en plus des gens, n’hésitant plus à leur planter mon objectif sous le nez. La confiance vien en photographiant !